Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
2 mars 2012 5 02 /03 /mars /2012 14:30

aqua-notes-carnet-sous-l-eau.jpg

 

C’est connu, on a toujours des idées de génie aux mauvais moments ! Les grands classiques de cette frustration très répendue étant :


-  Juste avant de se coucher, lorsque notre esprit commence à vagabonder, et malheureusement on est alors trop fatigué pour se lever et prendre des notes. On espère s’en souvenir le matin, mais au réveil c’est le blackout total. On se jure qu’on ne s’y fera plus prendre, mais à chaque fois la lumière est trop loin, le carnet s’est perdu sous le lit, et le stylo n’a plus d’encre et on remet tout ça au lendemain…


-    Quand on s’ennuie très ferme à une réunion familiale, qu’un oncle sort une énormité sans nom, qui bizarrement crée une illumination intellectuelle, sorte de self-défense des neurones, mais bien sûr, après avoir réussi à s’échapper de ce traquenard tout ce dont on se souvient c’est de l’énormité de l’oncle en question…  Bien entendu, c’est également valable lors de tout évènement social profondément ennuyeux, mais où on est obligé de participer et de paraître intéressé !


-    Sous la douche ou dans le bain après une longue journée de travail, et là, bien sûr, on n’a pas de quoi noter !

 

Enfin, ça c’était avant l’Aquanote ! Un super carnet waterproof qu’on peut donc emporter avec nous sous la douche ! Je pressens que cette petite révolution en entrainera d’autre… Je vous assure, j’avais eu de vraies bonnes idées en me lavant !

 

Repost 0
20 février 2012 1 20 /02 /février /2012 14:02

Allez, je vais essayer de faire pleurer les foules : quand j’étais petite je n’avais pas de Barbie. Bon, c'est vrai, j’avais des poupées, mais mes parents étaient contre les Barbies, cette poupée qui risquait de me donner une mauvaise image du corps de la femme. À l’adolescence, j’ai acheté des magazines féminins et tout est rentré dans l’ordre : je suis devenue complexée comme tout le monde ! Ouf !


J’aime donc beaucoup regarder les projets artistiques autour de cette poupée, que ce soit ceux qui la rendent trash ou ceux, comme Jocelyne Grivaud, qui en profitent pour jouer autour de l’évolution de l’idéal féminin.


Sur son site, on peut ainsi y voir Barbie revisitant la célèbre photographie de Man Ray, le violon d’Ingres. Ici, Barbie souffre clairement d’un manque de forme pour rendre l’effet « violon » !

 

Barbie Man Ray violon d'ingres Le Violon dIngres (1924) Man Ray 

 

Ou Barbie revisitant le tableau de Vermeer, la jeune fille à la perle.

 

Barbie Vermeer la jeune fille à la perle  la jeune fille a la perle johannes vermeer

 

L’adaptation de la Vénus de Milo démontre de façon flagrante l’évolution des canons de beauté.

 

Barbie Venus de Milo  Venus de Milo Louvre

 

Et petit dernier pour la route, car on ne peut pas détourner des tableaux sans toucher à la Joconde! Le sourire niais et confiant de Barbie faisant face au sourire énigmatique de la Mona Lisa.

Barbie La Joconde Leonard de Vinci  Joconde leonard de vinci
Repost 0
10 février 2012 5 10 /02 /février /2012 14:25

Spencer-Novich-variety-radio-Position-Matrix-cirque-de-dema.jpg

 

Je dois l’avouer j’adore le cirque, et non, ce n'est pas que pour les enfants ! C’est un mélange de prouesses physiques et artistiques qui me plaît toujours autant. Il y a quelques semaines, avait lieu le Festival Mondial du Cirque de Demain, qui a lieu tous les ans à Paris, au cirque Phénix, sous le plus grand chapiteau du monde. Cette année, pour sa 33e édition, 17 nations s’affrontaient autour de 24 numéros dans des disciplines très différentes, allant du jonglage au trapézisme. Le numéro qui m’a le plus marqué, n’était peut-être pas le meilleur, bien qu'il ait obtenu une médaille d’argent, mais à mon sens le plus orignal. Il s’agit d’un mime/contorsionniste Américain, Spencer Novich, qui a été mis dans la catégorie «excentrique» par le festival. Vous pensiez que la fameuse «position Matrix» était irréalisable ? FAUX !

 

C’est drôle, c’est impressionnant… je vous laisse admirer !

 

 


 
Repost 0
18 janvier 2012 3 18 /01 /janvier /2012 17:26

trailer Arte janvier la télé qui vous allume

 

Depuis le trailer d’Arte pour son « Summer of the 60’s », j’ai toujours eu un intérêt particulier pour la communication de la chaine. Au cas où vous ne vous souvenez pas de ce « Summer 60’s », c’était le thème de la chaine franco-allemande de l’été 2010. Celui qui te scotchait devant des clips à l’ancienne, des films de l'époque et, bien sur, des reportages sur ces années folles. Arte ne compensait plus mes nuits d'insomnies, Arte me rendait insomniaque ! Le trailer réussissait à réunir toute l’ambiance de ces années dans un graphisme en ombre chinoise, et le tout en respectant les codes de la chaine. J’avais adoré ! Pour ceux qui ne visualisent pas, le voici : 

 

 

J’ai repensé à ce clip, hier au cinéma, devant le dernier trailer de la chaine mettant en avant la programmation de ce mois de janvier. Les films du mois y sont mis bout à bout créant une petite histoire dans une ambiance loufoque propre à la chaine. Je n'ai pas été déçue !

 


Et vous avez peut-être remarqué le changement de slogan de « vivons curieux », nous sommes passés à « Arte, la télé qui vous allume ». Ce trailer est en tout cas bien allumé !
Repost 0
16 janvier 2012 1 16 /01 /janvier /2012 12:29

pique-nique-table.jpg

 

En plein hiver, on manque de verdure, de soleil, de sortie, de pique-nique entre amis ? L’architecte néerlandais Haiko Cornelissen a pensé à nous, amoureux du déjeuner sur l’herbe, avec une table conçue pour allier chaleur douillette de la maison, et sensation estivale ! 

 

table-pique-nique-d-interieur.jpg

Grâce à lui on pourra désormais avoir le bonheur du verre instable, des bouts de terre qui se glissent dans nos plats, et la douce sensation de l’herbe, sans pour autant subir les températures hivernales. Ça ne remplacera pas une séance de bronzette, ni les guêpes qui font partie du charme de ces sorties, mais on y est presque ! 

 

table-pique-nique.jpg

Repost 0
5 janvier 2012 4 05 /01 /janvier /2012 23:15

cintre pour militaire Carelman

On m’a offert un livre magnifique, il me rend folle ! Je n'arrête pas de le feuilleter. A chaque fois que je l’ouvre, je tombe sur une idée qui me surprend. Mon Catalogue d’objets introuvables de Carelman, me fait réaliser qu’il me manque tellement de choses dans mon appartement. Pour ceux qui ne le connaissent pas, Carelman est un artiste complet : peintre, sculpteur, plasticien, et surtout «détourneur d’objets». Et je vais le citer, car il le dira mieux que moi : «Certains détournent des avions, d'autres des fonds publics ou la conversation. Je préfère, quant à moi, détourner de leur usage courant des objets usuels. C'est moins dangereux, plus honnête et infiniment plus divertissant ! Mes objets, parfaitement inutilisables, sont le contraire de ces gadgets dont notre société de consommation est si friande». Un livre qui laisse libre court à son imagination, tout en nous permettant de réfléchir à notre société de grande consommation.

 

lunettes pour éplucher les oignons Carelman


Ces objets plus loufoques les uns que les autres sont classés par catégories (Habillements, Optique, Articles pour fumeurs, Hygiène, etc.), dont voici une petite sélection qui m’a demandé de grands efforts de sélection parmi plus d’une centaine d’objets. Plongez dans un monde où tout devient possible !

Carelman-0018.jpg

soutient gorge pour trapésiste Carelman


Ces objets paraissent irréalisables ? Le catalogue prévient qu’ils seront introuvables ? Mais Carelman nous offre malgré tout quelques exemplaires de ces idées farfelus ! En effet, lorsque le Musée des Arts Décoratifs de Paris lui a demandé d’exposer ses œuvres, il a pris l’initiative d'en réaliser certaines en 3D.  Et là c’est la porte ouverte à toutes les fenêtres !

bouteille absorbante Carelman  chaise chauffante Carelman

 

Avouez en plein hiver, vous y avez déjà penser au siège chauffant. Il a aussi détourné un de mes rêves !

Repost 0
30 décembre 2011 5 30 /12 /décembre /2011 13:30

science-vie-janvier-2012-special-2012-10-espoirs-de-scienc.JPGJe ne sais pas si vous l’avez remarqué, mais lorsqu’on entre dans un kiosque à journaux, on a tendance à vite déprimer à la vue toute ces unes : fin du monde financier, économique, écologique, social. Et sans parler de la mort de Kim Jong-Il qui aurait plongé tout un pays dans une profonde dépression. Donc mon regard a tout naturellement accroché sur le Science&Vie qui affiche en gros le mot «espoir». Et comme à chaque fois que j’achète ce magazine, je me dis que je devrais le faire plus souvent. Il répond à plein de questions, y compris celles qu’on ne se serait jamais posé, comme : comment se fait-il qu’on ne s’entende pas ronfler ? À quel point suis-je exposé au tabac ? Pourquoi le panda digère mal ses repas ? Et autres questions plus fondamentales…

Donc après avoir feuilleté le magazine, j’ai un peu envie d’étaler ma science et de vous faire part d’une innovation particulièrement utile : des piles électriques qui fonctionnent à l’urine. Ce n’est, certes, pas très glamour, mais ça pourrait devenir utile. Ainsi, Ioannis Ieropoulos, directeur de recherche au laboratoire de robotique de l’Université de Bristol, à l’origine de ces piles, prévoit à terme plusieurs utilisations dont une pile portative possédant un réservoir, qu’on pourrait emporter avec nous en randonné par exemple. Plus besoin de se cacher dans les fourrés ! Mis à part ces cas extrêmes, de besoin d’énergie en situation d’isolement, ces batteries qui sont relativement faibles pour l’instant (il en faut 8 pour faire fonctionner une horloge) pourront prochainement alimenter des téléphones ou des tablettes. Question énergie renouvelable, on peut difficilement faire mieux : un adulte produit en moyenne 1,5 litres d'urine par jour !

Pour la question, comment fonctionnent-elles ? C’est presque simple, il y a dans l’urine des bactéries qui pour se développer, dans un milieu dépourvu d’oxygène, utilisent l’urée (ce serait un autre produit se trouvant dans l’urine). Elles se servent, donc, de l’urée pour la respiration et leur métabolisme, et rejettent des déchets qui sont porteurs d’électrons. Ensuite, grâce au pôle négatif de la pile (l’anode), un courant électrique se produit dans ce petit bain de bactéries, urée, et autres électrons, et hop ! la lumière fut !

 

Reste plus qu'à savoir comment ils vont se procurer autant de matières premières et si ça na va pas mettre mal à l'aise certains consommateurs.

Repost 0
7 décembre 2011 3 07 /12 /décembre /2011 12:38

Nijinski-6e-saison-russe-costume-oriental.jpg

Il y a des personnes qui marquent des époques, et Vaslav Nijinski en fait partie. Lorsqu’il arrive dans les années 1910 en Europe occidentale avec ses ballets russes, il ne va pas simplement influencer le monde de la danse, mais aussi celui de la mode, jusqu'aux cosmétiques. Ainsi fini les couleurs neutres et les tendres tons pastels, les ballets orientaux sont un festival de couleurs et d’exotisme qui va se retrouver sur les vêtements de toutes les bourgeoises de l’époque. Adieu le style surchargé de la Belle Epoque, bonjour la simplicité (dans les coupes), et surtout adieu le corset ! En 1913 une certaine Gabrielle Chanel présentait même ses premiers modèles sport en jersey. Les femmes se mettent à sortir, à faire du sport. Mais ce n’est pas seulement une libération du corps de la femme ; il s’agit aussi d’un vent d’exotisme et de rappeler ces fresques orientales et ces danseurs virevoltant. Le clergé devient fou, le col haut est même remplacé par de modestes cols V… Pire, il y a les premières tentatives pour faire porter le pantalon aux femmes, notamment le sarouel. La mode est décidément un éternel cycle ! Le tout Paris se libère et certaines osent même se maquiller avec ostentation et une certaine Helena Rubistein, créera toute une gamme colorée inspirée des costumes du danseur. Oui, j’avoue, j’ai découvert Nijinski au travers de la mode, et cet homme m’a tout de suite fasciné.

costume-Leon-Bakst-pour-L-oiseau-de-Feu-avec-Nijinski.jpg

 Nijinski-dans-La-Peri-aquarelle-de-Leon-Bakst.jpg

 


J’ai ensuite "rencontré" Nijinski à travers ses écrits, car il aussi un auteur, celui de ses cahiers. En 1916, retiré dans un sanatorium en Suisse, travaillant ses chorégraphies 16 heures par jour, la folie dans laquelle il sombrera définitivement en 1919 commence à apparaître. Pour se décharger de ses voix, il écrit. Un texte fort.

 

Les cahiers de NijinskiUn texte que nous interprète actuellement Clovis Fouin, dans une mise en scène de Lazare Herson-Macarel au Petit Théâtre Odyssée à L'Escale. Une pièce que je suis allée voir hier soir, et que je conseille vivement. On est face à un Nijinski qui alterne entre moments de colère et de lucidité, tantôt retraçant sa vie et ses rencontres, tantôt plongé en lui-même. Une vraie performance de Monsieur Clovis Fouin qui nous plonge dans la tête d'un homme en pleine lutte contre sa propre folie.

 

«Les écrits de Nijinski éclaire chacun d’entre nous, comme un cri déchirant dans la nuit, et ce cri rappelle que l’humanité est fragile, délicate comme le pied du danseur. »



Nijinsky_in_Scheherazade.jpg

Infos pratiques
Date : Du Lundi 5 Décembre 2011 au Dimanche 11 Décembre 2011
Horaire : Du lundi au samedi : 20H30 - 21H30 – Dimanche 16H00 - 17H00
Tarif : TARIF PLEIN : 12 € / TARIF RÉDUIT : 8 € -
BILLETTERIE EN LIGNE : WWW.VILLE-LEVALLOIS.FR
Lieu : Petit théâtre Odyssée à L'Escale

Adresse : 25, Rue De La Gare
Ville : Levallois 92300

 

Comment s'y rendre ? Levallois ce n'est pas loin ! A partir de la gare de Saint Lazare, il y a des trains toutes les 5 minutes, qui nous y emmène en 5 minutes ! Et le théâtre est à 2 pas de la gare de Clichy-Levallois. Donc comptez 10 minutes à partir de la gare Saint-Lazare.

Repost 0
2 décembre 2011 5 02 /12 /décembre /2011 10:30

 

sepak-takraw-balle.pngHier soir, petite soirée entre filles et une grande question a été soulevé : mais pourquoi ils regardent le foot ? C’est chiant, il y a une action toutes les 15 minutes et encore ! Alors c’est peut être que nous avons majoritairement le championnat français, mais quand même ce n'est pas drôle ! Et non je ne vais pas rappliquer avec du patinage artistique, pas d'inquiètude...

 

1 transparentTout ça pour dire que je connais un sport bien plus spectaculaire et qui mérite d’être plus connu : le katraw. Alors l’orthographe n’est pas des plus précises, car il s’agit d’un sport qui se joue au Laos, Thaïlande, Malaisie et en Indonésie. Ce sport ne bénéficie même pas d’une fiche Wikipedia, et cet article est un appel au don ! Parlez-en ! C’est beau, c’est spectaculaire, c’est acrobatique, ça c’est du sport ! On ne s'ennuie pas une seconde, et on est ébloui à chaque action.

 

Les règles sont simples : une balle en bambou tressé (ci-dessus), qui rebondi donc très peu, un filet type volley à hauteur des épaules, et pas le droit d’utiliser les mains ! Et pas plus de 3 passes entre les joueurs d'une même équipe, et si le ballon tombe c'est perdu ! Intriguez ? Je vous laisse découvrir la vidéo...  (à 1:07 le jeu a bien commencé) 

 

 

   

Alors impressionnez ? Faites tournez !

Repost 0

Présentation

  • : Neïlazblog
  • Neïlazblog
  • : Le blog de Neïla. http://neilazblog.over-blog.com/pages/Neilaz_--6150567.html
  • Contact

follow me on twitter2

Rechercher